lundi 8 mai 2017

Pensées au sujet de l'élection présidentielle (élections françaises)


Au-delà d’un "soulagement" évident, vis à vis de l'extrême droite, (pour une nation qui mérite mieux que ses politiques depuis bien des années) ce n’est pas un "vote par le haut" qui changera le visage de la de nation "France". Un vote changera la société seulement lorsque que les éléments à l’intérieur de ce système qu'est la société, changent. Lorsque le cœur et l’esprit et les idées évoluent, quand chacun et chacune prend sa responsabilité. Ethique, personnelle, de solidarité. Moins de démunis, plus d’équité, plus de justice. 

C’est lorsque les champs ne seront plus labourées par les « germes de l’égocentrisme », et que la quête de la « paix des braves » prendra le dessus sur les ferrailles mentales de la bêtise, qu’il sera possible de regarder en face le tracé de ces sillons.

Lorsqu'il y'aura moins de malades, moins de "perdus", moins d’incarcérés, moins de failles morales, que la société française comme d’autres sociétés dans le monde, construira le « cursus honorum » de son histoire, permettant et espérant alors, un plus joyeux avenir. L'espoir est de mise bien-sûr, mais il est de mise par essence, cependant, il ne doit pas faire fi de l'action à mener, de manière quelque peu lucide et pleinement responsable.

Mohamed Ben Ouirane